13e Gala annuel de l’enfance : Les tout-petits se sont rappelés de « Tonton » Babacar Thioune.

0
807

La place Abdoulaye Wade a été le théâtre de la 13e édition du gala annuel de l’enfance organisé par le collectif des éducateurs et animateurs de case des tout-petits de Saint- Louis. Une édition spéciale selon la coordonnatrice du collectif Mariéme Soda Ndoye car l’ombre de Babacar Thioune a plané sur la cérémonie. Un hommage émouvant a été rendu à ce défenseur des « petits bois de Dieu ». Les prestations et défilés des enfants ont marqué le gala. Et la coordonnatrice de dire que cette année l’occasion est de jeter un regard sur les activités du collectif afin d’atteindre les objectifs assignés.

Déjà le 20 Avril dernier le collectif a eu à organiser une journée de récital de coran suivi de dons de savons dédiée à Feu Babacar Thioune.31 daras ont pu bénéficier de ce don. « Ce geste est un signe d’entraide, de partage et de solidarité qui sont ancrés chez les tout-petits » a soutenu Mariéme Soda Ndoye. Ainsi, le collectif veut développer chez les petits la notion de citoyenneté. Et elle précise que dès le bas âge on doit inculquer poser des jalons qui vont permettre aux enfants citoyens de demain d’avoir des comportements exemplaires tels que le don de soi, l’amour de la patrie, le respect des lois et des biens publics.

Le parrain de la journée du gala annuel Saloum Kane responsable politique de l’APR à Darou a pris la parole pour insister sur l’éducation des enfants et à leur faire cultiver le sens de la responsabilité. « L’avenir de ce pays se repose sur les frêles épaules de ces enfants » a-t-il rappelé. Quant au coordonnateur régional de la case des tout-petits de Saint-Louis Ibrahima Diaw , il a exprimé sa gratitude aux initiateurs de ce gala en s’inclinant en la mémoire de Feu Babacar Thioune. « Il avait des qualités humaines extraordinaires et il a donné sa vie à la cause de l’enfance » a-t-il soutenu à l’endroit de Tonton Babacar Thioune. Le coordonnateur a félicité le collectif qui malgré le manque de moyens a su tenir haut le flambeau. « Etre au service de l’enfance demande de la compétence de la patience et don de soi » a-t-il lancé aux éducateurs en leur rendant un grand hommage. Il faut signaler la participation remarquée des éclaireurs qui ont assuré l’organisation.

Ndaractu.net

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire