20 GIE de femmes de St- Louis et Dagana reçoivent du projet ADETER des équipements de transformation agroalimentaire (Photos).

0
426

 

Le projet « Apprentissage pour le Développement des Territoires Ruraux » (ADETER) a procédé ce Jeudi à la remise d’équipements de transformation agroalimentaire et des équipements de protection individuelle à 20 GIE de femmes des départements de Saint-Louis et Dagana dont 10 chacun. Ceci en présence de l’Inspecteur d’académie de Saint- Louis, du secrétaire général de la chambre de commerce, de la directrice du CFP, entre autres autorités académiques et administratives. Cette cérémonie a été précédée, en plus d’un appui conseil, d’une dotation en matière première à ces GIE en raison d’une tonne de mil ou riz par GIE.

Mamadou Moustapha Fall, chef du dit projet de préciser que ces GIE de femmes appuyés par ADETER ont été suivies par les conseillères en promotion féminine de la SAED. « L’équipe du projet en rapport avec un consultant en charge d’accompagner ces conseillères, a réalisé le bilan de compétence des CPF, identifié les besoins en renforcements de CPF, procédé aux diagnostics approfondies des GIE de femme bénéficiaires du projet, élaboré les plans de renforcement de capacité des CPF et des GIE, former les CPF et les responsables des jeunes en gestion de micro entreprise, en dynamique organisationnelle et en qualité et hygiène » a-t-il expliqué. En outre trente jeunes membres de ces GIE ont bénéficiés d’une formation en maintenance préventive des équipements de production des GIE.

Ce projet qui a débuté le 19 Septembre 2014 est expérimental à en croire Mamadou Moustapha Fall. Selon lui c’est un projet qui a permis de tester deux innovations. « La première consiste à la valorisation des métiers para agricoles avec 30 métiers porteurs identifiés dont 10 ont été sélectionnés et finalement 5 ont été définitivement choisis, la deuxième innovation est l’appui à la professionnalisation des GIE et nous nous inscrivons dans une logique de chaine de valeur en recensant 2217 groupes féminins à Dagana et Podor et finalement 20 GIE ont été choisis » a expliqué M. Fall. Le projet prévoit aussi de faire des financements dans le secteur de la pêche. « 4000 pirogues ont été recensées avec un à deux membres, donc 8000 jeunes sont à insérer » a-t-il dit.

A préciser que le projet ADETER, d’une durée de 3 ans, va prendre fin ce 2017. Il est financé par l’Agence Française de Développement et ADETER est mis en œuvre par le GRET en partenariat avec Enda Graf Sahel au Sénégal. Ce projet a pour objectif de valoriser le potentiel de l’économie rurale  en vue de lutter  contre la pauvreté de contribuer à la sureté alimentaire et d’améliorer les conditions de vie au Sénégal.

Ndaractu.net

Pas de commentaires

Laisser un commentaire