Electrification rurale: « L’objectif de l’Etat est de réaliser un taux d’électrification de 60 % dans les zones rurales avant fin 2017 » selon le DG de l’ASER Baba DIALLO.

0
250

L’espoir de voir leurs villages ou contrées illuminés est loin d’être une utopie chez les populations de Fouta qui ont reçu la visite du directeur Général de L’ASER Baba Diallo. En effet en visite dans le Nord du pays ce dernier a souligné que l’Etat du Sénégal ambitionne de réaliser un taux d’électrification de 60 %. D’ailleurs dans le Fouta cette ambition est entrain de prendre forme car des poteaux électriques sont posés un peu partout . Ce qui pousse les autochtones à scripter le ciel avec une leur d’espoir de voir au plus vite le courant éclairer leurs concessions et rues .Et durant des jours les responsables de l’ASER effectuent des tournées dans ces patelins pour sensibiliser sur l’effectivité du projet d’électrification rurale en vue de montrer aux populations que les quelques couacs notés çà et là dans la réalisation ne sont désormais que de vieux souvenirs. Dans le Fouta le DG de l’ASER a eu  rencontrer des chefs de villages , notables religieux , jeunes et femmes de Koylel, Wardé, dans la commune de Doumnga LAW, et Thiabourlé dans la commune de Galoya. Moemnts forts d’échanges où Baba Diallo  a expliqué aux populations l’offre commerciale. Il est revenu aussi sur les effets bénéfiques de l’électricité rurale, dans la vie socio économique des populations.
COMASEL qui gére la faisabilité de ce projet d’électrification rurale a été l’objet d’interrogations des populations. «  On ne connait pas comment cette société marocaine gére ce projet , tout est flou dans nos têtes » ont exprimé les populations. Néanmoins  le DG de l’ASER a apporté des explications on ne peut plus claire sur les tenants et aboutissants d’un tel programme.  « Il préoccupe au plus haut point le président de la république, et son gouvernement et  le chef de l’état,  ne cesse  d’exhorter au ministre de l’énergie , ainsi qu’ à la commission de régulation du secteur de l’électricité, de tout mettre en œuvre pour une meilleure harmonisation des tarifs et des pratiques commerciales » a-t-il expliqué .Selon lui ceci est pour une égalité de traitement des usagers du service public de l’électricité . « La première priorité du chef de l’état Macky SALL , est d’avoir comme objectif principal,  une ambition de fixer le taux d’électrification à 60% ceci à la fin de l’année 2017,  contre 24%  en fin 2012 » a martelé le DG de l’ASER Baba Diallo. Toutefois il faut rappeler que les populations avaient la perception foret que ce programme n’est pas  la portée de leur bourses. Mais le DG leur a fait comprendre qu’avec ce programme ceux  sont des montants forfaitaires que le client devra  payer mensuellement . «  Ils varient entre 4.500 frs à 12 .OOO frs cfa pour chaque fin du mois » dira t-il .
Fara Sylla

Pas de commentaires

Laisser un commentaire