Enclavement de Ngnith : Le Khalife de Serigne Abass Sall élève la voix.

1
448

Le constat est général. Aller  à la commune de Ngnith est un véritable parcours de combattant. Et les fidèles musulmans qui y sont rendus pour les besoins de la 56e édition de la ziarra de NGNITH, appelée « la fête des âmes » , organisée par la famille de Feu Serigne Abass Sall sous l’égide du khalife Dr serigne Mansour Sall ont constaté de visu le calvaire. Pour les pèlerins qui viennent de Louga , l’accés a été difficile . Suffisant pour que le khalife hausse le ton lors de la cérémonie officielle et cei devant le ministre de la fonction publique Mansour Sy pour demander à l’Etat d’achever le bitumage de la route. En effet la route est goudronnée jusqu’à Sakal. «  Il faut que le tronçon Sakal- Ngnith et les autres axes soient pris en compte dans la politique de désenclavement de l’Etat. «  En quoi tous les fidéles en seront reconnaissants » a-t-il dit. Et Serigne Mansour Sall de prier pour une société paisible au Sénégal et dans la Ummah islamique avant d’exhorter ses concitoyens à opter pour le retour vers le tout puissant Allah. « Il faut cultiver l’esprit du partage, de solidarité et d’entraide » dira t-il. Le khalife Serigne Mansour Sall  de rappeler aux musulmans d’éviter de se chamailler  et de rendre grâce à Dieu. Revenant sur les questions d’actualité comme la découverte des gisements du pétrole et du gaz au Sénégal, il dit que cela est une aubaine pour le pays. Mais « elle ne doit pas être une source de querelles » a-t-il martelé. Pour lui les sénégalais doivent passer leur temps à remercier Allah au lieu de se tirer dessus. Et pour montrer la voix à entreprendre la famille de Feu serigne Abass Sall a saisi de cette « fête des âmes » pour le recueillement durant quatre jours  en tournant le dos aux choses mondaines. Des prières, des zikr, et des récitals du coran ont marqué les activités accompagnés de causeries  avec des thèmes différents et variés.

Dans cette activité religieuse on cherche à occuper au mieux les fidèles afin que tout au long de leur séjour , qu’aucun  ne puisse avoir répit pour s’adonner à des futilités et que tout se consacre  à la rémission totale de leurs pêchés et à la vivification de leur foi .Le khalife serigne Mansour Sall de rappeler que Feu Serigne Abass Sall croyait fermement qu’en ce coin si enclavé du Ndiambour , loin des tentations de la vie moderne , toute sa famille religieuse pouvait communiquer et s’offrir en même temps une retraite spirituelle synonyme de recueillement , de médiation , d’ascendance spirituelle. En définitive « la ziarra est un événement majeur choisi par Serigne Abass Sall pour impulser ses disciples à franchir les degrés vertueux du renoncement ascétique » a soutenu le khalife.

Fara Sylla

1 Commentaires

  1. L’accès à Nguick Fall est trop diificile comme vs l’avez souligné la route mène juska Sakal après c le calvaire ki vs dit bienvenu. Pour moi en tan k fidèle, ceci n’est pas juste au point de vue étatique. Et ayant dit modernisé les cités religieuses, l’Etat doit s’engager dans la moindre des choses à parfaire cette route Sakal-Nguick. Même si nous n’attendons rien de l’Etat c un devoir pour ce dernier!

Laisser un commentaire