Evaluation sur les Formation Par Apprentisage : Le Projet ADETER, un succès, au profit des maitres artisans et apprentis de Saint- Louis et Dagana. (Vidéo)

0
272

Le projet « Apprentissage pour le Développement des Territoires Ruraux » , ADETER, a tenu ce Lundi son deuxième atelier d’évaluation  au lycée technique André Peytavin. Un fort moment d’échanges qui a permis de ressortir les forces du dispositif de la Formation Par Apprentissage et de les consolider à travers la mise en œuvre de la planification des formations et des certifications  qui a découlé de l’atelier. Une occasion aussi pour le coordonnateur du projet  Mamadou Moustapha Fall de rappeler l’objectif général de cet atelier qui a consisté à l’évaluation et à la planification des formations destinées aux apprentis et aux maitres artisans. En effet  ce projet ADETER est mis en œuvre par le consortium des ONG partenaires le Gret et Enda Graf Sahel dans les départements de Dagana et Saint- Louis  , financé par l’AFD pour une durée de 3ans. Ainsi ADETER  a intervenu sur la formation par apprentissage de type dual destinée à renforcer les capacités de 55 maitres artisans et 80 jeunes apprentis dans cinq métiers para –agricoles porteurs , et sur la concertation multi-acteurs au niveau local et national. A préciser que la formation aux métiers para-agricoles est articulée à un appui / conseil destiné à 20 GIE de femmes transformatrices de produits agroalimentaires.  Pour rappel le premier atelier d’évaluation des FPA a permis d’analyser le processus de formation d’Octobre 2015  Mai 2016. Et le coordonnateur de faire remarquer qu’il ya un déficit de communication sur les métiers para -agricoles chez les jeunes de 17 à 30 ans. «  Nous avons interrogé 613 jeunes et tous nous révélé qu’ils ne connaissant guère ces métiers » a-t-il révélé. Et ceci au moment où la région est réputée une zone à vocation agricole avec l’avènement du PSE et de programmes nationaux pour l’autosuffisance alimentaire.

Ndaractu.net

En idéo Mamadou Moustapha coordonnateur du projet ADETER avec Ndaractu.net

Pas de commentaires

Laisser un commentaire