Harcèlements des forces de l’ordre : Les chauffeurs de taxi se plaignent chez le préfet de Saint- Louis.

0
666

A cœur ouvert, les chauffeurs de taxi de Saint- Louis ont exprimé leur amertume au préfet de Saint- Louis Mariama Traoré. Ils dénoncent les harcèlements dont ils sont victimes depuis quelques mois sur les routes de Saint- Louis. Indignés des comportements des forces de l’ordre, les chauffeurs ont demandé au préfet d’intervenir auprès des hautes autorités concernées car selon eux , ils n’arrivent plus à travailler à cause des policiers et gendarmes. « Les limiers nous interdisent de prendre les clients sur l’avenue Général De Gaulle à hauteur du marché alors que nous avons payé des droits de stationnement » ont-ils dit.

Frustrés, ces chauffeurs de taxi s’interrogent sur l’attitude des policiers de Saint- Louis. « Nous ne faisons que prendre des clients en moins de 30 secondes mais une fois qu’on gare le policier nous verbalise » s’indignent les chauffeurs. Pire selon eux , en se rendant dans la périphérie du département les pandores aussi, les agacent. « Nous sommes pour la sécurité publique mais au moins que tout soit bien ordonné » ont-ils avancé. Et nos sources de soutenir que le préfet leur a exprimé son soutien avant de saluer leur démarche à venir auprès des autorités pour poser leurs revendications au lieu d’occuper l’espace public avec des marches de contestations. « Je vais rendre compte au gouverneur » leur a-t-elle dit. Affaire à suivre

Ndaractu.net

Pas de commentaires

Laisser un commentaire