Interdit de marche, Manko Wattu Ndar dénonce l’attitude partisane du préfet de Saint- Louis.

0
619

Les membres de la coalition Manko Wattu Ndar n’ont pas mis de gants pour dénoncer ce qu’ils appellent « une attitude partisane » du préfet de Saint- Louis qui a interdit ce Vendredi leur marche de désapprobation aux manquements et irrégularités notées dans les opérations d’inscription sur les listes électorales et pour la carte d’identité nationale. En effet le préfet du département Mariama Traoré  a souligné dans l’adresse d’interdiction que la déclaration de marche est irrecevable en raison du fait que le coordonnateur de Manko Wattu Ndar n’a pas respecté les règles de forme de désigner trois signataires et d’indiquer de façon précise leurs prénoms et noms, domiciles conformément aux dispositions de l’article 96 du code pénal.

Des motifs balayés d’un revers de la main par le coordonnateur de la coalition Manko Wattu Ndar Dr Abdoulaye Ndoye qui a fait face à la presse . Il a souligné que le préfet n’a aucune raison valable pour interdire la marche. « Tout ceci n’est motivé que par la politique » a-t-il dit, précisant que l’article 96  du code pénal ne parle que du délai de dépôt à l’autorité compétente. Et « cela nous l’avons respecté » a-t-il pesté. Très remonté contre le préfet, Dr Ndoye rappelle que cette fois-ci, ça passe mais qu’ils ne vont plus accepter cette interdiction. « En tout état de cause il n’est plus question qu’on se plie à ces raisons qui n’ont aucun sens » a-t-il averti. « C’est trop facile et nous demandons au préfet de revenir à la juste raison c’est-à-dire à la situation administrative pour autoriser cette marche » a-t-il martelé. La coalition compte d’ailleurs déposer une autre déclaration et que le préfet se tienne pour dit que les membres de l’opposition de Saint- Louis vont battre le macadam la semaine prochaine.

« La démocratie n’existe plus au Sénégal, Bamba Diéye s’est vu interdit d’accès à la chambre de commerce de Dakar pour la cérémonie de dédicace de son livre et pire même Sonko est brutalisé en le poussant à s’exiler en France pour sortir son livre » rappelle Dr Ndoye. Revenant sur la distribution des cartes à Saint- Louis , le coordonnateur de Manko Wattu Ndar a fait noter des manquements graves et irrégularités  qui ont poussé la coalition à faire une marche. Selon lui plusieurs citoyens ont été changés de lieux de vote sans leur avis. « Et face à l’imprécision de la période contentieuse le problème le plus grave est la rétention inexpliquée des cartes d’identité et d’électeur : sur 166 676 inscriptions , à ce jour seules 13 513 cartes sont à la disposition alors que le dépôt des listes électorales qui peuvent concerner tout citoyen c’est dans trois semaines » a-t-il révélé. Dr Ndoye de dire que tout le monde sait que les services de l’Etat ne peuvent distribuer que 2000 cartes par jour. Et la coalition d’exprimer toute sa désapprobation au préfet.

Ndaractu.net

Pas de commentaires

Laisser un commentaire