La perception municipale envoie les élevs du groupe scolaire Sidi Ndiaye dans les rues.

0
843

Les élèves de l’élémentaire , du préscolaire, du collège et du lycée du groupe scolaire Sidi Ndiaye ont organisé un marche en compagnie de le direction pour contester contre la fermeture de l’établissement. La perception municipale a scellé en effet l’école pour réclamer le paiement de taxes d’occupation du domaine  public,  estimées à plus de 240 000 Francs plus 40 000 comme majoration.  «  C’est parce que nous avons embelli l’environnement de l’école avec des fleurs que la perception municipale en connivence avec la mairie a scellé les portes de l’école interdisant l’accès à ces potaches » se désole le directeur pédagogique. «  Même si cette mesure est juste  elle est discriminatoire car il y a autant d’écoles et de maisons qui ont des fleurs et qui n’ont reçu aucune taxation » a-t-il révélé.

Les élèves marcheurs se sont alors rendus à l’Inspection d’Académie de Saint-Louis pour manifester leur courroux. Une occasion pour la direction de dénoncer le comportement irrespectueux et indiscipliné des agents de recouvrement qui selon elle , n’ont montré aucun respect aux élèves. D’ailleurs selon nos sources , l’IA a demandé à la perception d’enlever le scellé mais on lui a fait savoir que celui qui détient les clés est absent. «  Cela indique que ces gens –là sont animés d’une intention de destruction et de sabotage » a avancé le directeur pédagogique.

Ndaractu.net

En vidéo la marche des élèves de Sidi Ndiaye et la réaction du directeur pédagogiqueavec ndaractu.net

Pas de commentaires

Laisser un commentaire