Journée internationale du fauteuil roulant à Saint- Louis : Les handicapés listent les problèmes de l’appareillage . ( Vidéo)

0
405

La salle Prosper Dodds a abrité ce Mardi la 4 e édition marquant les festivités de la célébration de la journée internationale du fauteuil roulant dont le thème est « Promotion des industries locales  de fabrication de fauteuils roulants et aides techniques ». Une occasion pour le Président  de la fédération des personnes vivant avec le handicap Yatma Fall de lister les problèmes qui ont pour nom : la non production d’appareils  , manque de plateau technique pour faire les appareils, manque de techniciens qualifiés. Et Yatma Fall de poursuivre  que l’un des plus grands problèmes  est la rareté  de techniciens orthopédistes . «  La plupart d’entre eux ira en retraite »  a-t-il soutenu. Parlant de la situation de l’industrie du fauteuil roulant  , il dit qu’il existe  une seule dont les moyens de fabrication sont rudimentaires. Il préconise  la formation des techniciens existants et le relèvement du plateau.    Yatma Fall de rappeler que 15 % de la population du Sénégal est en situation de handicap. «  Un nombre important qu’il faut inclure dans le processus de développement et le premier maillon c’est l’appareillage. Mais à l’e croire le diagnostic fait , révèle qu’il y a beaucoup de problèmes. Face à tout cela la directrice générale de l’action sociale Khadissatou Gaye Allenichar a soutenu que cette journée est une occasion pour pencher sur toutes ces difficultés liées à l’accessibilité physique des personnes vivant avec le handicap.  Pour elle la position de l’Etat est on ne peut plus clair car sous l’impulsion du chef de l’Etat , le ministre de la santé et de l’action sociale est entrain de faire la promotion de la personne handicapée. Et selon la décentralisation d’une telle activité est pour réfléchir sur la problématique à la base , voir les besoins et les prendre en charge. D’ailleurs , selon la directrice générale de l’action sociale l’Etat à travers le programme  de réadaptation à base communautaire , 3250 appareils ont été distribués pour un coût estimatif de 233  millions . «  Un effort est fait en ce sens » dira -t-elle. Cette dernière de souligner que l’Etat veut arriver  à une autosuffisance en appareillage. Pour atteindre cet objectif , elle pense que l’appareillage  demande  des personnes  qui connaissent l’anatomie vue que les appareils importés sont trop chers.

Ndaractu.net

En vidéo le Président Yatma Fall

Pas de commentaires

Laisser un commentaire