Ndiébéne Gandiol : Lamine Diop coordonnateur du comité électoral de Benno vote Khalifa Sall.

0
1300

Des militants de l’APR de la commune de Ndiébéne Gandiole dans le département de Saint-Louis ont décidé de sanctionner Macky Sall lors des législatives du 30 Juillet prochain. A leur tête Lamine Diop coordonnateur du comité électoral de Benno Bok Yakar lors des joutes passées , ces militants qui ont face à la presse ce week end après une réunion ont souligné que le sens élevé des intérêts du Gandiol  ne leur laisse aucun autre choix que de prendre leur responsabilité et de faire prévaloir l’aspiration sublime de leur terroir en optant de voter pour ‘’Manko taxawu Senegal’’.  Ces militants de l’APR de la premiére heure ont pointé d’un accusateur le ministre maire de Saint- Louis Mansour Faye coordonnateur de leur parti . Ainsi « suite aux investitures des élections législatives du 30 juillet 2017, le comité électoral de Ndiebene Gandiol a pris acte des choix du parti et appelle les militants à rester sereins et mobilisés pour la suite des échéances à venir » a précisé Lamine Diop . Et ceci « au regard de la répartition des sièges et du choix des candidats à la députation le constat est unanime » a-t-il dit .  Et pourtant l’APR a porté son choix sur l’actuel édile de la commune ARONA SOW comme suppléant de Mansour Faye tête de liste départementale. Mais selon Lamine Diop les militants se sentent délaissés malgré les efforts et les sacrifices consentis depuis la création du parti. En effet Lamine Diop et le maire se sont toujours regardés en chien de faïence malgré leur appartenance à l’APR. D’ailleurs lors du vote des locales Lamine Diop s’était dressé contre Arona Sow qui avait fini de rempiler au feuteuil du maire avec le soutien tant précieux des conseillers du PS.

Néanmoins et face à la presse Lamine Diop soutient que  Le Gandiol a toujours suivi et voté pour le Président Macky SALL, en dépit des multiples promesses non tenues. « Cette fois ci, rien ne justifie une adhésion aveugle aux méthodes désuètes et destructrices du parti, ni ses réalisations au niveau local, ni la pertinence du choix effectué » a-t-il pesté .   Par conséquent à l’en croire , au regard des forts liens qui les unissent et de leur volonté commune de faire triompher la justice et la vérité les militants et fils de Gandiol se doivent d’agir en toute lucidité afin de préserver la dignité de leur terroir en refusant de cautionner des choix qui leur poussent dans l’abime et dans  l’humiliation. « Au-delà de BBY, Gandiol est le cordon ombilical  qui nous » unit, Gandiol est l’expression de la parente séculaire qui a toujours dessiné  notre vivre en commun, le sens et la porte de notre engagement en politique » a martelé Lamine Diop. Et il poursuit « nous avons la lourde responsabilité chacun à son niveau de sauvegarder cet héritage qui ne saurait  être altéré  par les incohérences de la politique ». Pour lui le parti a pris souverainement le risque de faire  un choix  à l’opposé des aspirations et des réalités du terrain.  C’est pourquoi « nous avons décidé de voter pour la coalition de Khalifa Sall » a-t-il lancé.

Ndaractu.net

Pas de commentaires

Laisser un commentaire