Tricherie au Bfem à Saint-Louis : La candidate libre Nd. M. D arrêtée et acheminée à la police.

0
1889

Une jeune candidate libre, la tête voilée, qui composait au centre d’examen des cours privés de Sankoré, a été conduite au commissariat de police de Sor pour tricherie. Elle a eu à recevoir sur ses deux téléphones portables les corrigés des épreuves de mathématiques.  Alors qu’il était formellement interdit de porter un cellulaire dans les salles d’examen. Mais à sa grande surprise ND.M.D elle a été cueillie. En effet elle n’a pas pu échapper à la vigilance du président du jury et des surveillants qui veillaient scrupuleusement sur les comportements et autres attitudes suspectes de ces jeunes candidats au Brevet de fin d’études moyennes (Bfem). Cette affaire de tricherie alimente actuellement les causeries dans la ville tricentenaire. A peine qu’on a fini de polémiquer sur les fuites du bac , une élève au BFEM vient de commettre un délit puni par la loi.  Déjà dans la cité ancienne le nouvelle est répandue comme une trainée de poudre et pas mal de citoyens ont élevé la voix pour demander aux autorités d’être sévères à l’endroit des fautifs.

Ndaractu.net

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire