Viol à Saint- Louis : R.L, 17 ans, séquestrée et violée à tour de rôle par une bande à trois

0
777
Vieux, le cerveau de la bande, balancé par ses acolytes s’est fondu dans la nature. Ses complices, eux, au nombre de trois, n’ont pas eu cette même veine. Ils ont été aussitôt alpagués par les hommes du commissaire Bécaye Diarra. Ils sont tous impliqués dans un rapt qui s’est produit dans la nuit du 21 au 22 décembre dernier, vers 22 heures. Alors qu’elle se rendait en ville, R.L qui avait pris place à bord d’un taxi a été enlevée par un inconnu armé de couteau tranchant, renseigne-t-elle. L’homme qui a surgi  de nulle part s’est engouffré dans le véhicule et a sommé le taximan de les conduire à sa destination de choix.
Le chauffeur obtempère sans détour, sous les menaces du ravisseur qui embarque deux autres individus, en cours de route, relate-t-elle, soulignant avoir été ligoté et mise dans une position telle qu’elle ne pouvait savoir la destination du chauffeur. Après quelques minutes de route, elle s’est retrouvée dans une chambre avec trois hommes parmi lesquels, le taximan lui-même. C’est alors qu’elle a compris que le chauffeur était le complice du nommé Vieux. Les trois hommes qui ont consommé à souhait de la boisson alcoolisée servie par un autre complice, l’ont forcée à entretenir avec eux des relations sexuelles, parfois répétées, durant toute la nuit, raconte la fille. C’est au petit matin, profitant de leur moment de sommeil, qu’elle a pu échapper à ses ravisseurs qui l’avaient  séquestrée dans une maison abandonnée sise au quartier Pikine Tableau Walo.
L’enquête ouverte dès réception de la plainte n’a pas tardé à porter ses fruits. Le conducteur du taxi arrêté à la suite d’investigations avoue connaître Vieux, mais réfute toute implication dans cette affaire. M.Thiam reconnaît que Vieux a entretenu en sa présence des relations sexuelles avec la fille. De fil en aiguille, deux membres du groupe tombent à la suite du taximan. Ce  dernier a nié sans convaincre les limiers toute complicité avec celui qu’ils ont tous les trois désigné comme étant le cerveau de la bande.
Le taximan et les deux autres acolytes ont été arrêtés avant-hier nuit puis placés en garde à vue au commissariat central.
AÏDA COUMBA DIOP 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire